Motion de la CEF des 26 et 27 février

La Commission Exécutive Fédérale des 26 et 27 Février appelle l’ensemble des syndicats, des militants, des syndiqués et plus largement les salariés de nos branches professionnelles à agir dans la construction des luttes et des grèves à venir.

 

 

Le 8 Mars, pour la journée internationale des luttes pour le droit des femmes. La femme doit être l’égale  de l’homme et inversement, l’homme doit être l’égal de la femme !

Depuis plusieurs années, la CGT revendique les droits pour tous afin de réduire progressivement les disparités. Il faut maintenant dépasser les a-priori  et créer les conditions d’une avancée sociale réussie !

 

 

Le 15 Mars, pour soutenir les retraités qui à l’appel de 9 organisations montreront leur colère contre les mauvais coups de Macron. Les retraités sont appelés à se rassembler, à s’organiser, à lutter et à se syndiquer pour défendre leur qualité de vie, leur pouvoir d’achat, leur santé, leur accès aux transports et leur droit aux vacances.

Ils n’ont pas volé leur retraite ! Ils l’ont conquis par les luttes et la somme de leur travail.

 

 

Le 22 mars, pour La Défense des services publics. Parce que la Fonction Publique est notre bien commun et pour contrer la volonté du gouvernement d’opposer les salariés.

 

 

Et le 26 Mars à 13h30, par un rassemblement devant le palais de justice de Paris, pour l’appel du procès dit « de la peinture à l’eau et des confettis » de notre Administrateur Philippe Christmann.

 

 

La Fédération Nationale des Salariés de la Construction, du Bois et de l’Ameublement appelle d’ores et déjà à s’emparer de ces journées d’actions et de grèves pour s’inscrire résolument dans un processus de mobilisation plus large.

 

Fait à Montreuil, le 1er Mars 2018

 

Les publications

< > Toutes les publications