Déclaration du Comité National Fédéral du 19 décembre.

Le CNF de la fédération réaffirme que la journée d’action du 15 janvier 2018 est la première Priorité dans nos secteurs. Une journée d’action pour les libertés syndicale et contre la criminalisation de l’action syndicale.

 

 

L’action décidée portera sur un premier rassemblement dès 11h30 au 33 avenue KLEBER, siège de la Fédération Française du Bâtiment, à Paris. Nous défilerons ensuite en direction de la place du Châtelet à proximité du tribunal correctionnel qui jugera en appel, Philippe Christmann, administrateur fédéral dans l’affaire dite « des confettis et de la peinture à l’eau »

 

Cette action fera la démonstration de notre détermination à défendre les libertés syndicales.

 

Nous porterons également, nos revendications :

Salaire, Emploi, Retraite/pénibilité.

 

Notre engagement de premiers dirigeants doit être sans failles et déterminé. 800 militants de la C.G.T. devant des tribunaux,  c’est injustifiable et cela ne peut rester sans réponse de notre part.

 

La réussite du lundi 15 janvier est primordiale et elle doit être incontestable. Merci de votre implication et de votre engagement dans la réussite de cette action.

Les publications

< > Toutes les publications