Solidarité avec Philippe Christmann. Administrateur fédéral

Condamné en décembre 2016 à payer 17 000 euros pour jet de confettis, diffusion de tracts et projections de peinture à l’eau sur les murs de la Fédération française du bâtiment (FFB), Philippe Christmann (CGT construction, bois, ameublement) n’en était alors qu’au début d’un long chemin de croix.

 

 

Lire l’article ci-dessous :

 

Télécharger (PDF, 240KB)

Les publications

< > Toutes les publications